Connexion

Outils du site


wawa-mania

Wawa-Mania

L'histoire de Wawa-Mania (WM) débute le 10 novembre 2006. Alors modeste, Wawa-Mania est lancée en utilisant la plateforme des pages personnelles de Free, sur dimitri.mader.free.fr par Dimitri Mader, alias zac. Profitant du déclin et de la fermeture d'Oleoo jusqu'en 2008, Wawa-Mania prend son envol. En avril 2009, le site compte 300 000 membres.

La board connaît cependant un événement majeur qui affectera grandement son histoire: le 17 juin 2009, en raison d'une plainte de la SACEM (“contrefaçon d'œuvres de l'esprit en bande organisée”), Dimitri Mader est arrêté à son domicile et gardé à vue pendant 48 heures. Donnant l'accès à la base de données du site, la BEFTI procédera ensuite à l'arrestation des plus gros uploaders ainsi que celle de tous les administrateurs du site. Sans sa coopération, il aurait été impossible pour les agents de la BEFTI de la récupérer la base, WM étant hébergée sur des serveurs offshore.

WM connaît réellement son envol et acquière son aspect “supermarché” que l'on connaît aujourd'hui après la diffusion d'un reportage d'“Envoyé Spécial” sur France 2 en novembre 2009, dans lequel il vante les mérites du téléchargement ainsi que l'inutilité d'Hadopi. Les statistiques explosent alors.

En février 2010, la justice lui ordonne d'arrêter d’administrer son site et de payer une caution de 20 000 euros afin d’éviter la détention. Dimitri a jusqu’au 7 mai 2010 pour trouver une telle somme. Si le budget n’est pas atteint, il risque alors de rester en prison pendant au moins un an, son procès n’étant prévu qu’en 2011. Un site pour appel au don est alors créé par l’Atild, présidée par Aurélien Boch (association pour le téléchargement et la libre diffusion sur Internet), afin de soutenir Dimitri. Le 27 février 2010, l'Atild envahit les locaux de l'ALPA de façon “pacifique” selon leurs dires.

www.zupmage.eu_i_t5cfvnqlc5.jpg

La date butoir ayant été repoussée à septembre 2010, les comptes n'y sont toujours pas. Il manque environ 8750€ pour atteindre les 20 000 demandés. De façon étonnante, un don de 8743€ est fait le vendredi 20 août, provenant d'un compte domicilié dans une agence de la banque Barclays à Port-Louis, la capitale de l'île Maurice. Il s'agit de zac lui-même qui paye sa caution. Argent sale pour les uns, fruit de son travail pour lui, l'origine des fonds reste trouble. Aurélien Boch décide alors de fermer l'Atild.

Fin septembre 2010, un nouvel administrateur remplace zac: Htcpower. Après l'avoir nié pendant environ deux ans, on apprend dans un reportage de “Sept à Huit” diffusé en mai 2013 que zac et Htcpower ne font qu'un. Il est exilé depuis 2011 aux Philippines et a refait sa vie là-bas. Il avoue attirer 350 000 visiteurs par jour et gagner “plusieurs milliers d'euros chaque mois”. En mars 2013, il avouait qu'“un site comme Wawa-Mania génère entre 10 et 14 K EUR (14 K dans ses plus bons mois)”.

Fort de 2.7 millions de membres, le site est toujours en ligne à l'heure actuelle.

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
wawa-mania.txt · Dernière modification: 2016/06/29 20:39 (modification externe)